parAnne Pélouas

entre plans d’eau et forêts

Le sentier du mont Otis constitue le premier tronçon du sentier Montauban, lui-même un morceau de choix du Sentier national en Mauricie. Pour l’explorer au complet en parcours linéaire de 17,4 km, prévoyez faire 7 heures de marche. Mais le jeu en vaut la chandelle !

Mont Otis

La belle cascade de la chute du Neuf a déjà orné d’anciens billets de 5 dollars canadiens. De nos jours, le joli sentier sur trottoir de bois du Parc des Chutes-de-Montauban permet de l’admirer de près, puis de poursuivre son chemin en direction du mont Otis. Du haut de son sommet à 325 mètres d’altitude, on domine toute cette région de collines verdoyantes, avec la rivière Batiscan à nos pieds, des lacs et de vastes forêts du plus bel effet en automne. Dans sa version longue (11,5 km), le sentier commence au village de Notre-Dame-de-Montauban et finit au stationnement de la Pointe-du-Canotier. On longe d’abord la rive ouest de la rivière en admirant les chutes avant de les traverser via une passerelle. La montée progressive se fait ensuite en forêt jusqu’au sommet. On peut aussi choisir la version courte, une boucle de 3,4 kilomètres qui commence au camping Cohabitat Mont Otis. Une bonne grimpée et nous voilà sur un cap rocheux, à la fin de l’ascension, pour profiter à plein du paysage. Sur le sommet lui-même, qui est largement dénudé, nos pieds foulent du magnifique quartz blanc. Après l’échappée visuelle des hauteurs, une courte descente en forêt nous attend. D’accès gratuit, ce sentier est un véritablepetit bijou. C’est une œuvre collective locale subventionnée par la municipalité, avec l’accord des propriétaires de terres privées, et réalisée par une armée de bénévoles. Beau travail !


Infos et carte

www.exitnature.com


Qu’y faire de plus ?

-Canot-kayak sur la rivière Batiscan : location au camping Cohabitat Mont Otis.

Sentier Montauban

Une fois au sommet du mont Otis, on marche plus d’un kilomètre dans les hauteurs sur un plateau étroit. La descente vers le lac des Pins est aussi bien sympathique. Entre les km 8 et 16, une forêt d’érablières ou de conifères vous attend. Le sentier joue gentiment aux petites montagnes russes, sur une centaine de mètres de dénivelé à chaque fois. Il traverse aussi de petits ruisseaux et deux rivières avant d’atteindre le côté nord-est du grand lac Carillon. On vient de croiser le sentier de portage vers le lac Montauban quand survient une dernière montée sertie d’un point de vue exceptionnel sur le lac Carillon.


La sortie se fait alors par le Parc naturel régional de Portneuf, à moins de continuer sur le Sentier national. Pour le retour au point de départ, un service de navettes est offert par Exit Nature.


Infos et cartes :

Exit Nature www.exitnature.com


Qu’y faire en plus ?

Notre-Dame-de-Montauban-Rivière-à-Pierre à vélo: la Route Verte #6 passe par Notre-Dame-de-Montauban, longe la rivière Batiscan vers le nord, puis file vers Rivière-à-Pierre, véritable carrefour pour les amateurs de randonnée à bicyclette.

Mont Otis et Montauban : photos Anne Pélouas